Logo Ordinateurs–de–Vote.org Citoyens et informaticiens
pour un vote vérifié par l'électeur

Accueil du site > Médias > Lettres d’information > Lettre d’information de Pierre Muller n°8 : élections du printemps (...)

Lettre d’information de Pierre Muller n°8 : élections du printemps 2008

22 novembre 2008

Bonjour à tou-te-s,

Merci de vos réactions et messages d’encouragement envoyés suite à la précédente lettre. Comme vous avez été nombreux-ses, nous n’avons pu encore répondre à tou-te-s.

Appel à contributions

Création d’Éthique Citoyenne

Les membres fondateurs d’Ordinateurs-de-Vote.org ont créé l’association Éthique Citoyenne.

Après trois années consacrées à la mise en lumière de l’opacité des systèmes de vote électronique et après avoir obtenu le gel du déploiement des machines à voter (février 2008), il apparait nécessaire de préparer les défis qui s’annoncent (la bataille est loin d’être finie !) : Comment ? En donnant des moyens à tous les mouvements citoyens, associations et organisations qui œuvrent pour le maintien du vote transparent. En menant des études scientifiques et juridiques. En diffusant une culture de l’éthique auprès des magistrats, des enseignants, des hauts fonctionnaires, mais aussi en direction des scientifiques.

Il faut également forger des propositions de lois, et constituer des bases de connaissances juridiques ouvertes à tous.

Cette approche exige de mener et donc de financer des actions tout en restant indépendant des différentes forces politiques et économiques.

C’est pourquoi Ordinateurs-de-Vote.org soutient Éthique Citoyenne et demande à ses sympathisants d’adhérer sans tarder, marquant ainsi leur attachement à des élections réellement transparentes. En tant qu’adhérents, ils seront destinataires privilégiés des informations, analyses et études produits par l’association.

En ce moment : accès immédiat à la première étude menée en France sur la précision des machines à voter. Elle a fait du bruit dans le landerneau politique, la presse en a fait écho (Le Monde, Politis, France Soir, Le Nouvel Obs, etc.).

 

Juste avant les élections municipales

En réponse à nos analyses et à nos actions, Michèle Alliot-Marie a interdit à de nouvelles mairies de s’équiper et a cadré sévèrement l’utilisation des dispositifs déjà achetés : elle a recommandé aux villes déjà engagées d’utiliser le vote papier aux élections municipales pour des raisons de conformité au code électoral. Malheureusement, cette simple directive n’avait pas force de loi : de nombreuses mairies comme le Mans ou Aulnay-sous-Bois ont choisi de ne pas s’y conformer.

L’action de chacun est essentielle pour défendre notre droit à des élections transparentes. Sans vous, nous ne pouvons rien. Ensemble, nous devenons forts.

Pierre Muller,

président d’Ordinateurs-de-Vote.org

P.S. Les informations postérieures aux élections de ce printemps (dont le vote par Internet aux élections prud’homales qui vient de commencer) feront l’objet d’une prochaine lettre.


Quelques faits d’actualité

15 mai 2008 : Padawan.info, Issy les moulinettes

« Alors qu’à Aulnay-sous-Bois on abandonne le vote électronique, ça cafouille toujours autant à Issy-les-Moulineaux à cause des ordinateurs de vote imposés par André Santini (parce que ça fait moderne). Benoît Sibaud vient de publier son compte-rendu des dernières élections, et sa conclusion fait froid dans le dos

(...) »

15 mai 2008 : AulnayCitoyen, Le conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois a voté pour le retour au vote papier

« Voici le compte rendu des débats.
- L’ancien maire est-il amnésique ?
- Alain Amédro entérine l’étape du long combat
- La "bonne" façon de voter, son prix et la participation des électeurs
- L’opacité des machines est enfin reconnue

(...) »

21 mars 2008 : AulnayCitoyen, Contestation aux municipales : plainte pour une nouvelle affaire de scellés brisés à Aulnay-sous-Bois, saisine du préfet pour la modification des modules “urnes électroniques” par des logiciels et des ordinateurs non agréés.

« Alors que la justice a déjà été saisie d’une première plainte, Hervé Suaudeau, président d’AulnayCitoyen, a déposé hier soir une deuxième plainte au parquet de Bobigny, entre les mains de M. le Procureur de la République. Malgré le renforcement des scellés, de nouveaux bris et modifications ont eu lieu lors du second tour de l’élection municipale d’Aulnay-sous-Bois.

Il a saisi en parallèle le préfet pour un problème d’accès "hors la loi / hors agrément" aux modules "urnes électroniques" afin que celui-ci puise dans les faits dénoncés, matière à déférer les opérations électorales au tribunal administratif.

(...) »

16 mars 2008 : Ordinateurs-de-Vote.org, Les maires des villes de Brest et du Mans pris la main dans le sac pour l’affichage erroné d’informations de participation du premier tour des élections.

« Les maires du Mans et de Brest, chargés comme le prévoit la loi, d’afficher les résultats du premier tour des élections cantonales et municipales 2008, ont tout simplement publié des informations de participation partiellement erronées : L’usage d’un logiciel servant à consolider les résultats des votes pour les communiquer en préfecture et les publier sur le site internet de leur ville est à l’origine de la bévue.

(...) »

13 mars 2008 : AulnayCitoyen, Plainte contre X à Aulnay pour bris de scellé sur machines à voter

« Hervé Suaudeau, président d’AulnayCitoyen, porte plainte auprès du parquet de Bobigny pour bris de scellés sur 4 machines à voter utilisées lors du premier tour de l’élection municipale à Aulnay-sous-Bois.

(...) »

13 mars 2008 : Padawan.info, Les boîtes noires à voter, un cas d’école

« Un candidat aux cantonales vient de voir refuser la possibilité de se maintenir au second tour parce qu’il lui manque une voix. Or, dans l’un des bureaux de vote il y a justement un écart d’une voix entre l’émargement et le décompte des voix. Logiquement, le candidat demande un recomptage. Problème, vous l’aurez deviné, tout le canton vote sur des machines à voter, le recomptage est donc impossible puisque ce sont des boites noires et que les votes sont dématérialisés.

(...) »

12 mars 2008 : Ordinateurs-de-Vote.org, Machines à voter à Courbevoie : le juge établit que des irrégularités ont été commises.

« Se rendant compte que l’’utilisation des machines à voter est incompatible avec le scrutin de liste des élections municipales, la Mairie de Courbevoie a décidé de compléter l’’envoi du matériel électoral officiel »

(...) »

11 mars : Le Dauphiné Libéré, “A Orange Les machines à voter contestées

« À Orange, dimanche, seule ville de Vaucluse à avoir adopté le vote sur des machines électroniques depuis la présidentielle de 2007, Jacques Bompard, le maire MPF, a été réélu avec 60,97 % des voix. Mais Orange sera toujours Orange et ce dénouement au demeurant sans appel est remis en cause par les trois adversaires du maire sortant.

Jean Gatel pour le PS (21,86 %), Pascal Vielfaure pour l’UMP (12,05 %) et Michel Benlian, le chef de file de la droite dissidente (5,13 %), ont tenu une conférence de presse côte à côte, hier matin, pour s’en expliquer. « Nous sommes tous les trois républicains. Nous respectons donc le verdict des urnes même s’il est douloureux, mais ce sont les résultats quasiment identiques dans 21 des 22 bureaux de vote qui nous interpellent. Nous sommes troublés par ces similitudes entre le nombre de voix obtenues par chacun et par le fait que Jacques Bompard a affirmé tout au long de la campagne qu’il serait réélu avec 60 % des voix.

(...) »

11 mars : Le Monde, “Le ministère de l’intérieur a été perturbé par une panne informatique dimanche soir

« Fait inhabituel, les résultats des élections municipales et cantonales ne sont parvenus aux journaux quotidiens que très tardivement dans la nuit du dimanche 10 mars au lundi 11, de façon incomplète, et avec des erreurs.(...)

Le ministère de l’intérieur refuse de parler de "bug". Mais il a bien été victime d’une panne informatique majeure.(...)

"La synthèse s’est faite tout à fait normalement", assure-t-on dans l’entourage de la ministre de l’intérieur, Michèle Alliot-Marie. Mais les serveurs, hébergés par une société externe, dont le ministère n’a pas voulu divulguer le nom, se sont écroulés à plusieurs reprises.

(...) »

7 mars 2008 : AulnayCitoyen, Toutes les clés sont identiques !

« Lors de la mise sous scellé des ordinateurs de vote mercredi 5 mars, des élus et nous-mêmes avons constaté à notre grand étonnement qu’un jeu de clé de machine à voter fonctionnait indifféremment sur deux machines. Il nous a alors été indiqué par la responsable du service élection que l’ensemble des jeux de clefs des machines était "universel" et fonctionnait indifféremment sur chacune des 54 machines de la ville

Ces clef sont celles du président et de l’assesseur du bureau de vote et une personne qui possède un jeu de clef pourrait manipuler l’ensemble des machines de la ville. Avec un seul jeu de ces clefs :

  1. les machines peuvent être reconfigurées,

  2. il est possible de changer d’urnes ou de préparer un faux scrutin,

  3. il est possible d’annuler des votes non confirmés

  4. les urnes peuvent être bourrées avant le scrutin et un tickets avec les compteurs à 0 peut être préparé

(...) »

7 février 2008 : AulnayCitoyen, Méfiantes instructions pourtant censées redonner la confiance

« Les instructions du ministère de l’intérieur concernant le vote électronique sont "enfin" tombées.
  • Les mairies vues comme des fraudeuses potentielles ?
  • Le piège tendu aux candidats : Les rendre complice d’un contrôle factice
  • Le vote électronique indésirable à la municipale
  • Une liberté qui risque de porter un doute supplémentaire
  • Les machines iront à la casse dès la fin de l’année

(...) »


Pour agir avec nous, c’est ici  !

Pour échanger, ou s’informer au jour le jour : participez à notre liste de discussion


©© ordinateurs-de-vote.org - dernière modification : jeudi 20 juillet 2017.

Suivre la vie du site Syndication/fil RSS 2.0 (explications) | Plan du site | Espace privé | SPIP