Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/alternc/o/ordisdevote/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 271
Ordinateurs-de-vote.org - Ventes de vote et pressions
Logo Ordinateurs–de–Vote.org Citoyens et informaticiens
pour un vote vérifié par l'électeur

Accueil du site > Temporaire > Foire Aux Questions > Ventes de vote et pressions

Rubrique : Ventes de vote et pressions

Dernier ajout : 20 septembre 2007.

Qu’est-ce que la vente de vote, les pressions ?

Réponse courte :

La vente de votes, les pressions sont favorisées par les manquements à la confidentialité ou la possibilité de prouver son vote (par un film par exemple).

Réponse longue :

Si un électeur peut faire connaître ce qu’il a voté il est susceptible de subir des pressions ou d’être tenté de vendre son vote.

Imaginons, par exemple, que chaque électeur quitte le bureau de vote avec un papier sur lequel est écrit ce qu’il a voté. Un électeur ayant été menacé, ou ayant subi des pressions, peut se voir contraint de montrer cette preuve de son vote. S’il n’a pas obéi aux consignes de vote qui lui ont été données, il aura des ennuis. Il existe des risques de pressions dans les pays où règne la mafia ou la lutte armée. Mais même dans les pays pacifiés, les pressions familiales sont un phénomène qu’il ne faut pas sous-estimer. Un électeur peut aussi être tenté de vendre son vote : quelqu’un peut lui proposer de l’argent pour voter pour un candidat particulier, il recevra cet argent en échange de sa preuve de vote.

Retour à la liste des questions

Y a-t-il des risques de pression, vente de votes avec le vote traditionnel ?

Réponse courte :

Le vote traditionnel protège efficacement contre les pressions et la vente de votes.

Réponse longue :

Le système de vote traditionnel est conçu pour qu’il soit impossible à un électeur de faire connaître ce qu’il a voté.

  1. Il n’emporte aucune preuve de son vote
  2. Il doit prendre au moins deux bulletins et entrer seul dans l’isoloir afin que personne ne voit ce qu’il vote (principe de confidentialité).

L’usage obligatoire de l’isoloir, depuis 1913, est essentiel au maintien de la confidentialité. Avant cette date, il était difficile de dissimuler son choix. Un ouvrier votant contre son patron, candidat à la députation ou à la mairie, pouvait craindre de perdre son emploi, sa prime, son logement. Les pressions familiales étaient également fortes. Comme on vient souvent voter en famille, certains fils pouvaient difficilement faire un choix différent de celui de leur père. Passer par l’isoloir et prendre deux bulletins, ces deux gestes simples protègent les électeurs des pressions s’ils sont respectés par tous. Un électeur qui refuse de les respecter oblige les membres du bureau de vote à rappeler leur caractère obligatoire car il est impossible de savoir si ce refus est librement choisi ou s’il a été imposé et qu’un observateur regarde ce qui est voté.

Retour à la liste des questions

Y a-t-il des risques de pression, vente de votes avec les ordinateurs de vote ?

Réponse courte :

Les ordinateurs de vote ne protègent pas efficacement contre les pressions et la vente de votes.

Réponse longue :

Le vote électronique est un procédé de vote nouveau qui a été peu observé alors qu’il modifie profondément le déroulement du vote. En particulier, l’acte de voter prend entièrement place dans un isoloir depuis le choix de l’électeur, jusqu’à la confirmation de vote. Plusieurs étapes du vote, autrefois distinguées, sont alors confondues :
- prise de connaissance des différents candidats
- choix
- dépôt du bulletin
Cette modification a des conséquences importantes. Un électeur peut facilement se filmer en train de voter (avec son téléphone portable par exemple) et emporter ainsi une preuve de son vote qu’il devra produire en cas de pressions ou de vente de son vote.

Avec le vote traditionnel, il n’est pas possible de se filmer facilement de manière continue depuis le choix (bulletin glissé dans l’enveloppe) jusqu’au dépôt dans l’urne. L’électeur peut, évidemment se filmer dans l’isoloir mais il ne peut se filmer en continu quand il sort de l’isoloir jusqu’au dépôt de l’enveloppe dans l’urne car le président l’arrêterait. Si l’électeur se filme dans l’isoloir, puis qu’il arrête son film pour sortir et déposer le bulletin dans l’urne, il peut changer ce qu’il y a dans l’enveloppe.
Un équipement sophistiqué (caméra dans les branches des lunettes) pourrait permettre un tel film en continu, mais ce genre d’équipement est onéreux, et beaucoup plus rare qu’un simple téléphone portable.

Dès le lendemain de l’élection présidentielle, deux films de vote sur ordinateur de vote ont été rendus publics :
- sur Nedap
- sur Indra
On n’a jamais trouvé un tel film réalisé dans le cadre du vote traditionnel.

Retour à la liste des questions

Suivre la vie du site Syndication/fil RSS 2.0 (explications) | Plan du site | Espace privé | SPIP